Interview Alice Eyssartier - ESMOD PARIS - Promo 2011

http://www.esmod.com/sites/default/files/alice_eyssartier.png

Quel a été ton parcours avant d’intégrer ESMOD ? As-tu toujours eu en tête de travailler dans la mode ?

J'ai toujours eu en tête de faire le métier que je fais aujourd'hui.
Avant d'intégrer Esmod, j'avais fait un passage éclair en LEA, à Bordeaux, pour étudier les langues.
 

Revenons sur ta scolarité à ESMOD : Quel genre d’élève étais-tu ? Quels sont tes meilleurs (ou pires) souvenirs ?

J'étais assez moyenne en modélisme, tout ce qui touche de près ou de loin aux mathématiques m'ennuie beaucoup!
En stylisme je me débrouillais mieux et je réussissais toujours à dessiner des chaussures quelque part, voire pour le dossier de mes copines (en réalité on faisait des collab à notre sauce!).
Mes meilleurs souvenirs, je les dois à ma troisième année spécialisation Accessoires. L'équipe qui nous entourait était sensationnelle (François Ascensio & Christine Manigot) et m'ont donné envie de ne plus lâcher la Chaussure. Et puis nous étions un chouette groupe!
 

Qu’est-ce qui fait la spécificité d’ESMOD, ses points forts, selon toi ?

Le fait que l'école soit reconnue internationalement, surtout.
Mais aussi le fait qu'à aucun moment on ne nous cache que ce qui nous attend dehors ne va pas être simple tous les jours.
 

Raconte-nous ton parcours professionnel après ESMOD, tes fonctions et responsabilités, passées et actuelles

Après Esmod j'ai intégré l'Institut Colbert à Cholet, où j'ai étudié la Chaussure & la filière Cuir.
Depuis, j'ai monté une toute petite marque de maroquinerie, Alice Eddell, fabriquée dans mon pays, le Périgord.
En parallèle, je suis styliste freelance pour des marques et des créateurs en France, en Belgique et en Suisse. Je me suis spécialisée dans la Chaussure, la Maroquinerie et l'Accessoire.
Il m'arrive aussi (et de plus en plus souvent!) de concevoir des silhouettes pour le cinéma & la publicité, en Belgique la plupart du temps.
 

Un petit mot de ton univers personnel… .

Ah cette question ! J'essaie d'être constamment au courant de tout ce qu'il se passe dans notre sphère, et je suis irrémédiablement attirée par tout ce qui sort d'un marché aux Puces ou d'un grenier, comme un aimant! Du coup, je tombe sur un objet qui devient le point de départ d'une nouvelle obsession (une couleur, une ligne, un motif...). Jusqu'au prochain qui croisera mon regard! Je regarde aussi beaucoup ce qu'il se passe du côté de la Belgique, je trouve les designers Flamands très forts.
 

MA MARQUE

ALICE EDDELL
http://www.esmod.com/sites/default/files/banner.jpg

Ma page Facebook

Haut de page

Haut de page