Interview Carla Tasiaux - ISEM (promo 2012)

http://www.esmod.com/sites/default/files/carla_tasiaux_carre.jpg

Carla Tasiaux, Chef de Produit chez DE FURSAC

 

Quel a été ton parcours avant d’intégrer l’ISEM ? As-tu toujours eu en tête de travailler dans la mode ?

Depuis l’âge de 12 ans j’avais pour rêve de travailler dans l’univers de la mode. J’ai décidé de faire mes études en école de commerce afin d’être sûre de mon choix et de me laisser 5 ans de plus pour décider de travailler dans la mode et aussi pour pouvoir choisir entre différentes fonctions plus spécifiques (marketing, finance, commerciale…) au sein de ce secteur. En dernière année je me suis inscrite au concours ESMOD où j’ai eu la chance d’être retenue. Entre mes 2 formations j’ai travaillé comme stagiaire chez Dior dans les parfums et cosmétiques à Bruxelles en marketing opérationnel.
 

Revenons sur ta scolarité à l’ISEM : Quel genre d’élève étais-tu ? Quels sont tes meilleurs (ou pires) souvenirs ?

J’étais une élève très (trop ?) consciencieuse… souvent au premier rang, des notes toujours très complètes, les devoirs jamais faits à la dernière minute… J’étais aussi une des plus jeunes et des moins expérimentées dans ma classe ce qui explique sans doute ce côté scolaire. Les autres élèves pouvaient faire le rapprochement ou la différence entre ce que l’on nous enseignait et le secteur dans lequel elles avaient travaillé avant. Mon meilleur souvenir a été le projet mené avec notre binôme styliste modéliste et en particulier la première journée où nous avons fait leur connaissance (en particulier le patin sur glace à la Tour Eiffel) . Ce projet m’a beaucoup appris sur la façon dont travaille un styliste modéliste et l’importance de ses inspirations et de son univers. Les pires souvenirs sont les travaux de groupe car comme tout le monde le sait, il n’est pas simple de travailler avec des personnes qui n’ont pas toujours les mêmes objectifs…
 

Selon toi, qu’est-ce qui fait la spécificité de la formation Postgraduate que tu as suivie? Qu’est-ce qu’elle t’a apporté ?

Je recherchais une formation courte car j’avais hâte de commencer à travailler et en ce sens, la formation de 6 mois était parfaite. Mais je l’ai tout de même trouvée très complète avec un axe vraiment pur mode et un axe management de la mode. Enfin le travail en binôme avec le styliste modéliste ajoute vraiment un plus à cette formation. La formation permet de vite se rendre compte de tous les acteurs de la mode, de leurs relations et que tout est très lié dans ce monde.
 

 
Raconte-nous ton parcours professionnel après l’ISEM, tes fonctions et responsabilités…

A l’issue de la formation en école, j’ai été engagée en tant que stagiaire chef de produit chez De Fursac. J’assistais la chef de produit dans le développement de la collection et dans le suivi des prototypes des familles costumes, vestes et pantalons. Ensuite j’ai été engagée en CDD puis CDI au poste de chef de produit sur ces familles, puis se sont greffées les familles des manteaux, des chemises et de la maille. Aujourd’hui je suis donc chef de produit chaîne et trame ainsi que maille, tant en produit à façon qu’en produit fini. Mon rôle consiste essentiellement à assurer le lien avec les tisseurs, les fabricants, les agents et les usines pour suivre le développement de la collection, respecter les deadlines, obtenir les prix, etc Ensuite, j’assiste la responsable de collection sur les budgets et les achats et m’assure de la transmission des informations à la production. C’est donc un travail très complet auquel s’ajoutent les analyses des ventes et des remontées qualitatives des points de vente.

 
Quelles sont les qualités requises pour exercer tes fonctions actuelles ?

Organisation, organisation, organisation ! Je gère beaucoup d’informations et il faut toujours relancer les fournisseurs afin d’obtenir les produits et les informations requis. Ce qui exige aussi un très bon relationnel que j’ai beaucoup amélioré en travaillant. Comme me dit ma responsable, il faut que les fournisseurs nous apprécient et qu’on soit « leur amie » afin qu’ils fassent tout pour nous rendre service.

Haut de page

Haut de page