Interview d' Emilie LELONG

ISEM Roubaix – Promo 2012
Responsable Commerciale France chez KAPTEN&SON

http://www.esmod.com/sites/default/files/emilie_lelong.jpg
 

Quel a été ton parcours avant d’intégrer l’ISEM ? As-tu toujours eu en tête de travailler dans la mode ?

Avant d'intégrer ISEM, j'étais dans le Centre sportif de Haut Niveau ( Section Escrime). Ce centre faisait le lien entre le lycée où j'effectuais un Bac STG et mes entrainements et compétitions d'escrime. Dès mon plus jeune âge, j'ai su que je voulais travailler dans la mode. Je ne me voyais pas travailler dans un autre secteur.
 

Qu’est-ce qui fait la spécificité de l’ISEM, ses points forts, selon toi ?

La spécificité de l'ISEM est de parler de la mode dans tous les cours. Que ce soit en Marketing, en Anglais ou en Droit. Les professeurs nous apportent une vision à la fois globale du monde de la mode, mais aussi plus ciblée, avec, par exemple, des études de marques. Le fait, également, qu'on touche à tous les univers : Luxe, créateurs, Moyenne-Gamme... cela nous donne déjà un aperçu sur ceux vers quoi nous aimerions travailler. Les professeurs sont à l'écoute de chaque étudiant, ce qui n'est pas le cas dans toutes les écoles. Cela crée un lien particulier entre l’étudiant et le professeur.
 

Raconte-nous ton parcours professionnel après l’ISEM, tes fonctions et responsabilités, passées et actuelles…

Après ISEM, j'ai été engagé dans le bureau d'achat MINT PARIS où j'ai effectué mon stage de fin d'études. J'avais le poste d'assistante acheteuse pour SAKS (US, Mexico, Kazakhstan), DAVID JONES (Australie), Hudson's Bay (Canada). A l'arrivée des Fashion weeks, j'organisais les emplois du temps des acheteurs pour les marques, je cherchais de nouvelles marques et tendances à leurs proposer. Par la suite, je les accompagnais à leurs rendez-vous, aux défilés. Nous regardions les collections des différentes marques et elles décidaient, ou non, de passer une commande. Puis je suivais le bon déroulement des livraisons à travers les pays.

Ensuite, j'ai intégré le Showroom parisien JV FASHION en tant que commerciale pour les marques ELEVEN Paris, PAUL’S BOUTIQUE, ELVINE, A QUESTION OF… . Je m'occupais alors de la commercialisation de ces marques, faisant le lien entre les boutiques multi-marques et les marques. Pour certaines marques, je m'occupais de l'organisation des salons et aussi de la partie communication. Mon travail etait très polyvalent.

Fin 2015, Le directeur commercial de la marque KAPTEN & SON a remarqué mes travaux alors que j'étais JVFashion. Après plusieurs entretiens téléphoniques et visites au siège de la marque à Münster (Allemagne), j'ai eu l'honneur d'être retenue pour le poste de Responsable commerciale France. 
Mon expérience et ma vision globale du marché français ont été des clés lors de mes entretiens. De plus, la stratégie de développement que j'ai proposé pour la marque fût totalement en concordance avec ce que le directeur commercial souhaitait pour la France.

Aujourd'hui, je gère tout le développement en France de Kapten&Son avec l'aide de l'équipe basé à Münster. Quand il s'agit de faire partie d'un tel projet que celui-ci, il faut être multi-tâches c'est-à-dire que je dois être capable de passer de la communication au marketing puis à la comptabilité ou encore au commercial. La pression n'est plus la même qu'avant car je suis seule à décider si nos stratégies pour la France sont bonnes pour la marque ou non. Ce qui est à la fois stimulant et stressant. Le commercial me prend la plus large partie de mon temps : développer le portefeuille clients, gestion de ce portefeuille, présentation de nos nouveaux produits, négociation des contrats commerciaux, etc. J'ai la chance de travailler avec une équipe dynamique et motivée. Conquérir le marché français est pour nous est un challenge considérable !

Haut de page

Haut de page