Interview de Baptiste Parent - ESMOD Paris, promo 2015

http://www.esmod.com/sites/default/files/baptiste_parent_carre.jpg

Quel a été ton parcours avant d’intégrer ESMOD ? As-tu toujours eu en tête de travailler dans la mode ?

Avant de passer mon BAC L (Option Arts Plastiques), je n’avais absolument pas dans l’idée de travailler dans la mode. Je me destinais à devenir professeur d’Arts Plastiques jusqu’au jour où j’ai rencontré la mère d’une amie qui était styliste chez JACADI. Elle travaillait sur un imprimé à partir d’une image. Quelques semaines plus tard, je retrouvai la collection JACADI, et cet imprimé, dans les magazines. Cela m’a fasciné et j’ai décidé de me diriger dans la mode, en particulier dans l’Enfant.
Je me souviens encore du moment où j’ai passé mon entretien au service des admissions. J’étais un peu stressé par mon dossier scolaire qui n’était pas extraordinaire, mais les examinateurs ont apprécié mon univers personnel. Il faut dire que mon background artistique y était pour beaucoup.
 

Revenons sur ta scolarité à ESMOD : Quel genre d’élève étais-tu ? Quels sont tes meilleurs (ou pires) souvenirs ?

J’étais plutôt sérieux, avec des hauts et des bas, mais j’écoutais vraiment les conseils des professeurs.  Mes pires souvenirs se portent sur le modélisme car, j’avoue humblement que je détestais coudre, mais je savais me forcer en sachant que c’était important. Plusieurs fois je me suis retrouvé avec du travail supplémentaire en modélisme parce que mes constructions n’étaient pas au point. Ma formation à ESMOD était vraiment enrichissante : parti de rien en 1ère année, on se retrouve au bout de 3 ans à présenter une collection conçue et fabriquée par soi-même.
 

Qu’est-ce qui fait la spécificité d’ESMOD, ses points forts, selon toi ?

Comme beaucoup je dirais l’importance de la double formation Stylisme/Modélisme qui permet de concevoir des collections cohérentes et réalisables. Mais j’ajouterais aussi la force du réseau de contacts professionnels de l’école. C’est d’ailleurs grâce à celui-ci que j’ai réussi à trouver mon stage de fin d’études chez BALMAIN.
 
 

Justement, peux-tu nous raconter cette expérience ?

À la sortie de l’école, j’étais sur une piste chez Burberry pour un stage en tant qu’assistant showroom. J’étais moyennement motivé par cette annonce car je sortais un peu de la création mais j’étais prêt à accepter lorsque j’ai reçu un appel de Marion, la responsable du service Emplois & Stages d’ESMOD, qui me proposait un stage de 3 mois en tant qu’assistant DA chez BALMAIN pour un projet de collection Enfant. Au début j’ai eu un peu peur d’intégrer une marque comme BALMAIN dont l’univers était assez éloigné du mien, mais finalement ce poste me semblait une évidence puisque je voulais travailler dans le secteur Enfant. J’ai donc accepté cette offre et me suis mis, dès fin septembre, à travailler activement sur ce projet avec le directeur de collection Aurélien Tremblay. Il s’agissait de designer une collection complète pour filles et garçons en respectant le cahier des charges établi par Olivier Rousteing (styles, matières, ennoblissement…). J’ai pris beaucoup de plaisir à travailler sur ce projet, d’autant qu’il régnait une excellente ambiance dans les studios. La collection est sortie en janvier 2016 et je suis plutôt fier du résultat qui me prouve qu’il est possible de s’adapter à un style différent de celui que l’on développe tout au long de notre scolarité sans pour autant perdre de sa créativité. 
 

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Je viens d’être engagé au même poste, en CDD, jusqu’en juillet 2016, pour le moment je vais continuer dans cette lancée et après nous verrons. J’aimerais bien aussi prendre le temps de voyager un peu, découvrir le monde, m’inspirer…

http://www.esmod.com/sites/default/files/12604854_785161701587647_193277387876846924_o.jpg
http://www.esmod.com/sites/default/files/12640347_785161748254309_1632382157578291472_o.jpg

Haut de page

Haut de page