Une école de mode, deux orientations

ESMOD/ISEM Paris  |  news France

Ça y est, la période des vœux d’orientation est lancée et la plupart d’entre vous sont déjà en train de scruter le site APB pour trouver la formation universitaire idéale. Mais les amoureux de la mode ne risquent pas d’y trouver ESMOD-ISEM car notre établissement est privé. Cela ne vous empêche pas de déposer votre candidature à l’un de nos programmes Post Bac. Mais d’abord il vous faudra faire le choix entre la création (ESMOD) et le Business (ISEM), en fonction de votre sensibilité. Et si on vous aidait à y voir plus clair ?

http://www.esmod.com/sites/default/files/esmod_1.jpg
Campagne Balmain SS2016

Aujourd’hui, beaucoup de jeunes souhaitent faire des études de mode, attirés par l’univers glamour et branché des stars qui en sont les meilleures ambassadrices. Mais la mode ne se limite pas aux strass et aux paillettes, elle requiert beaucoup de travail : concevoir les collections, les fabriquer, les promouvoir, les commercialiser… Il est important de savoir d’avance ce qui vous intéresse vraiment dans la mode avant de vous y engager.

Design ou Business ?

Si vous aimez dessiner, créer des univers, bricoler des petits accessoires, voire créer vos propres vêtements, il y a de grandes chances pour que vous soyez prédestiné à être un créatif ! Mais peut-être préférez-vous partager vos coups de cœur mode sur les réseaux sociaux, bavarder sur les tendances avec vos amis, découvrir les nouvelles boutiques, les nouvelles marques… dans ce cas peut-être avez-vous plutôt la fibre Marketing & Communication.  Attention, cela n’est pas systématique, d’autant que les créateurs d’aujourd’hui se doivent d’être sensibles aux tendances, de même que les acteurs de la chaîne Business doivent être capables de créer des univers. Mais votre sensibilité première face à la mode saura tout de même vous aiguiller vers l’un ou l’autre aspect enseigné en école de mode.

Formation en 3 ans en Fashion Design

Etre étudiant en Fashion Design à ESMOD, c’est, côté stylisme : apprendre à dessiner des silhouettes de mode, imaginer des collections de vêtements dans différents styles, créer et/ou exploiter des univers, connaître et utiliser les tissus, monter des plans de collection, créer des fiches techniques du vêtement, etc. Côté modélisme c’est : concevoir le vêtement en termes de volumes, apprendre les techniques du patronnage à plat et du moulage, couper et monter un vêtement (couture), créer tout type de pièces (jupe, robe, chemisier, sweat,  tailleur, pantalon, etc). Un vaste programme qui nécessite une aisance - ou tout au moins du plaisir - dans les travaux manuels, de la rigueur et beaucoup d’inspiration.

http://www.esmod.com/sites/default/files/01_5.jpg
Cours de modélisme à ESMOD Paris

Formation en 3 ans en Fashion Business

Etre étudiant en Fashion business à ISEM, c’est apprendre les principes du marketing, se forger une culture mode complète (identité des marques, showrooms et magasins incontournables, tendances etc), connaître l’organisation et le fonctionnement des différents secteurs de l’industrie de la mode (en France et à l’international), apprendre les notions de droits, de gestion budgétaire et de merchandising, connaître les étapes de production d’une collection, maîtriser le vocabulaire mode dans au moins 2 langues étrangères, connaître les différents canaux de communication (presse, internet, etc). Un programme plutôt fourni qui fera appel à vos facultés d’observation et à votre sens critique sur la mode et la société en général.

http://www.esmod.com/sites/default/files/02_4.jpg
Panneau de tendances SS2016

 

Création et Business, deux aspects inséparables

Il est important de savoir que ces 2 aspects de la mode, le Business et la Création, cohabitent étroitement dans le processus créatif, et plus encore de nos jours. C’est pourquoi le créatif et le commercial doivent savoir se mettre à la place l’un de l’autre. Le créatif doit avoir conscience de l’aspect commercial de ses créations et doit savoir s’adapter aux grandes orientations et aux contraintes techniques données par les équipes marketing de la marque pour laquelle il travaille. De même, le « marketeur » doit savoir de quoi a besoin le créateur pour mener à bien sa collection. Voilà pourquoi ESMOD dispense des notions de marketing aux étudiants de Fashion Design afin que leur concept de collection créé en 3ème année soit viable et commercialisable. Les étudiants en Fashion Business, quant à eux, doivent être capables de déceler et comprendre les inspirations des créateurs, connaître aussi les matières utilisées pour la confection du vêtement, afin de savoir comment commercialiser au mieux les collections de ces derniers. En clair, il faut faire preuve d’ouverture, de curiosité et de lucidité pour réussir dans la mode, que ce soit dans la création ou dans le business.

Quels métiers après ESMOD & ISEM ?

La mode est le 2ème secteur d’embauche à travers le monde, donc pas de soucis pour trouver du travail, à condition d’être ouvert à toutes les expériences et accepter de démarrer comme simple assistant avant de gravir les échelons. Travailler chez DIOR ou CHANEL a un côté prestigieux, mais cela ne veut pas dire que vos missions le seront tout autant car ces entreprises, qui emploient beaucoup de monde, ont une organisation très cloisonnée. Travailler pour une jeune marque sera très formateur car vous serez amené à intervenir à tous les niveaux de production, le nombre d’employés étant restreint. Certains diplômés du Programme de Fashion Design travaillent comme stylistes photo pour des magazines car ils ont une très bonne connaissance du style. Et sinon, pourquoi ne pas créer votre propre marque ? C’est ce qu’ont fait plusieurs de nos étudiants aujourd’hui reconnus comme JUUN.J, DICE KAYEK, ALEXANDRE VAUTHIER, JERÔME DREYFUSS…

Les métiers du Design et de la création :
Styliste, Responsable de collection, Modéliste, Développeur Produit, Styliste photo, Directeur artistique… Plus d’infos

Les métiers du Business :
Chef de Produit, Responsable achats, Merchandiser, Chargé événementiel, Attaché de Presse, Responsable communication, Directeur de boutique… Plus d’infos

 

Haut de page

Haut de page