V.A.E. Directeur/trice de la Création

La Validation des Acquis de l’Expérience – V.A.E. – est la possibilité d’obtenir un diplôme inscrit au Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP).
 

Conditions requises :

 
Ainsi, tous les salariés (quel que soit leur type de contrat et la taille de l’entreprise dans laquelle ils travaillent) ou tous les demandeurs d’emploi, pouvant justifier de 3 ans d’expériences professionnelles dans le secteur concernant la certification délivrée par ESMOD peuvent engager une démarche de VAE.
 
La seule condition pour faire valider les acquis de son expérience, est de justifier d’au moins trois ans d’expérience professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou volontaire, en relation directe avec la certification visée.
 
Remarque : le candidat ne peut déposer qu’une seule demande, pendant la même année civile, pour le même diplôme et trois demandes maximum pendant la même année civile, pour des titres ou diplômes différents.
 

4 étapes :

Phase 1 : Dépôt d’un dossier de recevabilité (livret 1)

Après que la faisabilité de votre dossier ait été étudiée, ESMOD remet un livret de recevabilité au candidat (Livret 1), document support, qui permettra la vérification des conditions administratives requises et le lien direct entre l’expérience du candidat et le référentiel du diplôme.
Le Livret 1 retrace les points suivants :

  • Le parcours professionnel du candidat et les activités qu’il a exercées
  • Le parcours de formation du candidat
  • Les justificatifs (bulletins de salaire, contrat de travail…) du candidat 

En cas de notification au candidat de la non-recevabilité de son dossier, celui-ci dispose d’un délai d’un mois pour faire connaitre par courrier avec accusé de réception sa volonté de contester la décision motivée et justifiée. Le recours sera alors examiné par une commission pédagogique réunissant des enseignants et des personnalités ès-qualité qui se réservera le droit d’accepter ou non la candidature.
 

Phase 2 : Elaboration du livret 2

Après notification de recevabilité positive reçue par le candidat qui reconnait son aptitude à valider ses acquis, il peut passer à l’étape suivante : la constitution du livret 2. Il s’agit du dossier via lequel le candidat prouvera avoir acquis les compétences exigées par le référentiel du diplôme. Ce livret 2 sera remis par ESMOD et accompagnera la notification de recevabilité.
La démarche consiste à rassembler différents modes de preuves destinées à décrire et démontrer l'expérience acquise dans la vie professionnelle et personnelle et son lien direct avec le contenu du titre ou diplôme visé. Ce travail s’effectue en deux temps et à partir du livret 2 transmis par ESMOD.
Le livret 2 comporte ainsi :

  • L’analyse des situations de travail significatives du niveau de développement des acquis par rapport à la certification visée.
  • L’argumentation sur les apprentissages effectués en situation de travail (professionnel ou non) qui ont permis de construire les compétences, les aptitudes et des connaissances d’une autre façon que par la formation. 

A noter :
Le candidat peut bénéficier d’un accompagnement (facultatif) par un organisme de son choix.
Il s’agit d’une aide méthodologique, avec un conseiller ayant pour objectif de soutenir la présentation et l’explicitation du livret 2, d’aider le candidat à cibler et formaliser ses arguments.
L’accompagnement alterne généralement des entretiens individuels, des phases de travail collectives et personnelles.
 

Jury :

Le président du jury présente au candidat les membres qui composent ce jury et lui explique le déroulement de l’entretien qui se fera en deux temps :

  • la présentation orale du candidat.
  • l’échange avec le jury. 

Le candidat expose alors sa demande de VAE. Il peut utiliser, un ou plusieurs supports (PowerPoint, outils multimédia,…) ou faire état de tous les travaux susceptibles d’étayer sa présentation, si le jury a préalablement donné son accord.
Les membres du jury le questionnent ensuite, sur la base de son dossier VAE et de son exposé oral.
 
L’entretien a surtout pour but de faire préciser par le candidat certains aspects de son dossier et d’en approfondir l’analyse. Il ne s’agit en aucun cas d’un contrôle de connaissances ou d’un entretien de recrutement.
 
Suite à l’entretien avec le candidat, le jury délibère à partir des éléments présentés dans le dossier et issus de l’entretien. Ils vont permettre la confrontation et l’échange de points de vue entre les membres du jury.
 

L’évaluation :

Les évaluateurs ont pour mission de mesurer les compétences développées en lien avec les attendus du diplôme « Créateur/Directeur de la Création ».
 
Le jury dispose d’une latitude manifeste, encadrée toutefois par quelques principes fondamentaux:

  • valider des acquis et non les emplois occupés. Derrière une même désignation de poste, peuvent se cacher des réalités différentes : le jury s’attache donc aux faits et non aux libellés d’emploi. Par souci d’équité pédagogique, tout jugement de valeur sera écarté.
  • considérer la démarche du candidat dans une dynamique de professionnalisation. Le candidat est évalué à un instant T de sa trajectoire professionnelle.
  • dépasser une étude du dossier « unité d’enseignement par unité d’enseignement », pour adopter une approche globale du potentiel du candidat (ses acquis fondamentaux et transversaux) 

  
 
Les compétences évaluées pour l’obtention du diplôme « Directeur/trice Concepteur/trice de la Création » sont :
 

Compétence évaluée

Définition et travail de l’identité/ADN d’une marque

Compétences associées évaluées
  • Imaginer et orienter la création d’une collection en conciliant l’ADN de la marque à un univers personnel en définissant un concept, des axes de développements créatifs, des thèmes de collection
  • Maitriser les processus de conception d’une collection
  • Illustrer un projet dans le cadre d’un processus de création de produits mode par les techniques de dessin et de PAO/DAO/CAO/MAO
  • Rechercher et anticiper des techniques de réalisation adaptées
  • Définir et concevoir les types de pièces susceptibles de composer la collection
  • Maitriser l’ensemble du processus de prototypage
  • Transmettre sa vision et ses orientations techniques et stylistiques
  • Superviser des déclinaisons possibles de créations
  • Créer des univers pour présenter des créations en fonction de thèmes
  • Définir l’organisation et la préparation d’un défilé
  • Superviser des séances de shootings
  • Imaginer des scénarii de présentation pour mettre en avant les originalités et les spécificités de créations
  • Imaginer, composer, créer, transformer  des lieux, des décors adaptés à des présentations de types de créations
  • Créer et concevoir  des points de ventes, concept store, show-room

 

Compétence évaluée

Manager des équipes de création

Compétences associées évaluées

 

  • Superviser et orienter les travaux et activités de ses collaborateurs
  • Diriger l’ensemble du processus créatifs au sein d’une entreprise
  • Planifier le projet de réalisation de la collection
  • Intégrer et anticiper des délais de validation de collections (sur le design comme sur les techniques de productions)
  • Planifier des charges de travail et  des échéances
  • Maitriser le processus et les techniques de conception d’une collection
  • Contrôler les rendus et les effets de pièces créées
  • Superviser les choix de techniques pour le travail et l’assemblage de matières
  • Diriger les phases d’essayages pour réaliser une pièce
  • Arbitrer les problématiques techniques et ajustements nécessaires
  • Anticiper les charges de travail et présenter un planning réaliste pour la réalisation d’une collection
  • Dimensionner ses équipes et les compétences nécessaires en leurs seins en fonction des charges de travail
  • Définir, coordonner et suivre des performances
  • Diriger des réunions d’équipes, motiver des collaborateurs par rapport à des objectifs
  • Apprécier et évaluer les performances d’un collaborateur, son implication
  • Conduire un entretien d’évaluation et envisager des possibilités d’évolution

  

B. Préconisations que donnera le jury pour des contrôles complémentaires 

 
Le candidat a la possibilité de représenter un dossier de validation des compétences manquantes au jury dans un délai maximum de 5 ans à compter de la date de notification de la décision du jury.
Au-delà, la procédure complète devra être renouvelée.
 
Le candidat peut acquérir et valider les compétences qui lui font défaut soit en suivant une formation complémentaire, soit au cours d’une mise en situation confirmée dans le cadre de son activité.
 
 
 
Pour toutes demandes de renseignements sur la constitution du dossier de VAE, vous pouvez contacter le référent V.A.E. :
 
Par mail : guillaume.thiery@esmod.com
Par téléphone : 01 44 83 81 50
 

Tarifications :

 
Etape 1 : gratuit
Etape 2 : 800 euros
Etape 3 : à déterminer en fonction du dossier du candidat
Etape 4 : 1000 euros
 
 

Commission pédagogique :

 
La commission qui aura en charge d’examiner le dossier du candidat, de le conseiller et de l’orienter est composée de :
 
Patrick Laffray, Coordinateur pédagogique
Paul Marchand, Responsable pédagogique
Tamara Moreno, Responsable pédagogique

 
Michelle Torrione, Consultante Style et Technique
 
 

Haut de page

Haut de page